Le Rhône, fleuve majestueux, contrasté et parfois violent, âgé de plus d’un million d’années, a créé des chenaux se rejoignant et s’enchevêtrant, phénomène  de tressage qui nous valut les Iles du Haut-Rhône…
Méandres et tressage ont entraîné la formation de bras secondaires, lieux de frai pour les poissons, appelés « les lônes » et « les mortes ».
Le méandre du Saugey  est réputé pour sa faune et sa flore. Tous les étés, le Conseil Général y organise deImpatiens ou balsamine de l'Himalayas visites guidées.

Du double méandre initial, le Rhône au cours de crues successives a partagé le territoire l’un en relation avec Brangues, l’autre, où se situe l’île des Brotteaux, en relation avec Saint-Benoît dans le département de l’Ain.

Le fleuve a longtemps été la frontière avec le Bugey rattaché à la France en 1610. Proche aussi de la Savoie, la région fut zone de contrebande.
La traversée se faisait par un bac à traille à Groslée jusqu’en 1914, date de la construction du pont.
Il est actuellement longé par la ViaRhona, voie piétonne et cyclable devant rejoindre à terme Genève et la Méditerranée.