Solstice de Brangues

Programmation proposée par l’Association des Nouvelles Rencontres de Brangues (ANRB) et la Communauté de communes des Balcons du Dauphiné.
Au domaine Paul Claudel. Château de Brangues – Gradins couverts.

  • Vendredi 21 juin 2019 à 21h dans la ferme : Le CV de Dieu de Jean-Louis Fournier.
    Mise en scène : Françoise Petit
    Interprétation : Jean-François Balmer et Didier Bénureau

«Le ciel était fini, la terre était finie, les animaux étaient finis, l’homme était fini. Dieu pensa qu’il était fini aussi, et sombra dans une profonde mélancolie. 
Il ne savait à quoi se mettre. Il fit un peu de poterie, pétrit une boule de terre, mais le cœur n’y était plus. Il n’avait plus confiance en lui, il avait perdu la foi. Dieu ne croyait plus en Dieu. 
Il lui fallait d’urgence de l’activité, de nouveaux projets, de gros chantiers. Il décida alors de chercher du travail, et, comme tout un chacun, il rédigea son curriculum vitae».

  • Samedi 22 juin 2019 à 21h dans la ferme : Françoise par Sagan de et avec Caroline Loeb. Mise en scène : Alex Lutz avec la collaboration de Sophie Barjac.

Après « George Sand, ma vie son œuvre » Caroline Loeb s’attaque à une autre grande icône de la littérature française, la Sagan. A partir des textes de ses interviews publiés chez Stock, « Je ne renie rien », elle tisse un monologue émouvant dans lequel l’auteure de « Bonjour Tristesse » se révèle avec toute sa tendresse, son intelligence féroce, et son humour subtil. Mise en scène à nouveau par Alex Lutz, celui-ci la met en scène avec délicatesse. Caroline Loeb s’approprie la parole de Sagan l’indomptable et évoque cette passionnée de la vie, toujours sur le fil du rasoir.
Nomination aux Molières 2018 dans la catégorie Meilleur spectacle seul/e en scène.

  • Mardi 25 juin 2019 à 18h30 au Château de Chapeau Cornu à Vignieu et mercredi 26 juin 2019 à 18h30 au Cloître à Crémieu : La Sueur et les Rêves par la Compagnie du Marcheur. Interprétation : Julien Tiphaine Durée : 1h

Une conversation avec Jacques Brel, un homme sincère et complexe à la formidable envie de vivre. À travers des extraits d’interviews et de chansons de Jacques Brel, Julien Tiphaine nous permet de découvrir l’homme derrière la figure de l’artiste, il met à jour ses blessures et ses espoirs, ses rêves et son incandescence, sa pudeur et son humour…

  • Jeudi 27 juin 2019 à 18h – Maison Ravier à Morestel : Lecture de textes de Paul Claudel par Julien Tiphaine, en écho à Hector Berlioz et au peintre Vinay, sur le thème des Paysages dauphinois qui leur sont chers.
    Durée : 1h
  • Vendredi 28 juin 2019 à 21h dans la ferme : La Tempête de William Shakespeare par la Compagnie la Bande à Mandrin.
    Mise en scène : Juliette Rizoud Interprétation : Claire Galopin, Clément Carabedian, Gilles Chavrier, Julien Gauthier, Damien Gouy, Jérôme Quintard, et Thomas Puybasset
    Production : La Bande à Mandrin, coproduction : Théâtre de Vénissieux et Théâtre de Saint-Priest
    Durée : 1h50

Prospero et sa fille Miranda, à la suite de manœuvres douteuses, sont exilés dans une île lugubre depuis 12 ans. Prospero provoque le naufrage du vaisseau du roi et de sa cour, sa vengeance est en marche…
La langue de Shakespeare est vive, colorée, poétique, dans cette grande fête populaire et enlevée elle respire, cingle et rit !

  • Samedi 29 juin 2019 à 10h sous le tilleul : Le Petit Prince de Antoine de St-Exupéry (dès 6 ans) par la Compagnie Théâtre en Pierres Dorées.
    Mise en scène : Julien Gauthier
    Interprétation : Amandine Blanquart
    Durée : 50 mn

Deux personnages tombés du ciel doivent rentrer chez eux. Deux quêtes initiatiques qui s’entremêlent, se font écho, s’appellent et se répondent… la poésie, la richesse infinie et les multiples niveaux de lecture du célèbre conte de St Exupéry raisonne en chacun de nous.

  • Samedi 29 juin 2019 à 15h dans la cour : Table ronde en hommage à Hector Berlioz, sous le regard de Bruno Messina, directeur du festival Berlioz. En lien avec le 150ème anniversaire de la mort de Berlioz. Paul Claudel était un grand admirateur de Berlioz, compositeur dauphinois, auquel il a consacré trois essais. A l’occasion de cette table ronde, on pourra élargir le sujet aux collaborations musicales de Paul Claudel.
  • Samedi 29 juin 2019 à 21h dans la ferme : L’Echange de Paul Claudel.

Production : TNP Villeurbanne
Mise en scène : Christian Schiaretti
Interprétation : Francine Bergé, Louise Chevillotte, Robin Renucci et Marc Zinga (création décembre 2018 aux Gémeaux/scène nationale de Sceaux)
Durée : 2h10.

Face à l’océan, deux couples : Louis Laine, Américain, dans les veines duquel coule du sang indien et Marthe, paysanne française et Thomas Pollock Nageoire, financier de Wall Street, et Lechy Elbernon, actrice sudiste.
Les quatre protagonistes s’appuient sur la vigueur, l’audace, l’énergie d’un souffle qui les entraînent dans un combat dont nul ne sortira indemne. Ici, chacun est l’enjeu d’un échange, chacun est estimé à son poids d’or, tout commence par l’ascension du soleil et s’achève à son coucher.

  • Dimanche 30 juin 2019 : Journée autour de la langue.

A 10h dans la cour : Table ronde « Autour de Marie de France: le berceau de notre langue ». Dialogue avec Michel Zink de l’Académie française, médiéviste et Christian Schiaretti, fondateur des Langagières.
Les deux intervenants que lie une même passion pour la langue française évoqueront, en introduction à la mise en scène de quatre lais de Marie de France, cette tradition de la poésie médiévale qu’elle a si admirablement illustrée.

A 11h dans la ferme : Quatre lais de Marie de France, par la Compagnie du Marcheur. Traduction : Samuel Pivo
Interprétation : Clémence Longy et Julien Tiphaine
Durée : 1h30

Première poétesse de langue française, Marie de France (1160-1210) vécut à la cour du roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt et d’Aliénor d’Aquitaine, à qui ces lais sont vraisemblablement dédiés.
Elle exalte l’amour courtois en traversant le miroir des genres, peignant un monde où de nobles dames hésitent entre plusieurs amants, où des chevaliers portent des ceintures de chasteté, où la nuance entre l’amitié et l’amour est parfois très ténue mais où l’amour prime sur la possession.

A 15h dans la cour : Table ronde Japon, Japonisme, Camille et Paul Claudel.

Traduction dans le cadre de l’année du Japonisme, avec Olivier Cogne, directeur du Musée Dauphinois et Fabienne Pluchard, responsable des collections. Ambassadeur au Japon, Paul Claudel a mené à bonne fin plusieurs missions politiques, économiques et culturelles.
Seront évoqués les liens tissés entre le Japon et la France, et plus particulièrement le Dauphiné, ainsi que leur écho dans les œuvres de Camille Claudel (La Vague) et de Paul Claudel (Cent phrases pour éventails).

A 17h dans la ferme : Devos, rêvons de mots ! par la compagnie du Théâtre en Pierres Dorées.
Mise en scène : Fabrice Eberhard avec Benjamin Kerautret et Damien Gouy
Durée : 1h00

Les textes de Raymond Devos recèlent une énergie, une tendresse, une profondeur, une poésie, une gravité, une jubilation, et une drôlerie inépuisables… Plongez dans cet univers rocambolesque, à la redécouverte de ce clown génial qui jongle avec gourmandise sur toutes les facettes de la folie.

Renseignements, réservation : www.solsticedebrangues.fr

Tarifs sur sites ANRB et Solstice